(BG, EN)

 

suivant precedent Retour vers: [Christo Botev][SLOVOTO]



A mon frre


Il est dur de vivre, mon frère,

Parmi de brumeux imbéciles.

Dans les blammes mon âme brûle,

Mon cœur meurt sous des plaies cuisantes.

 

J'aime tendrement ma patrie.

Je conserve son héritage,

Mais, frère, je me perds moi-même

En haissant ces imbéciles.

 

Un chaos de pensées, de rêves

A crucifié ma jeune âme.

Ah! qui viendra poser la main

Sur ce cœur qui a trop de mal?

 

Personne! mon cœur ne connaît

Ni la liberté, ni la joie,

Mais pourtant il bat comme un fou

A l'écho des sanglots du peuple.

 

Oui, frère, je pleure en secret

Sur la triste tombe du peuple.

Dis-moi, que puis-je vénérer

En ce monde inerte et perfide?

 

Je n'entends rien, rien ne répond

Aux appels nobles et sincères.

Et ton âme, mon frère est sourde

Aux voix de Dieux, aux pleurs du peuple.

 


suivant en haut precedent Retour vers: [Christo Botev][SLOVOTO]
© 1999-2017, Slovoto. WEB development - © Plamen Barouh